Gain d'antenne: DBd versus DBi

Par Bobby VE2KBM
Généralement les radioamateurs vont opter pour l'acquisition d'antennes de taille réduite lorsqu'ils vont procéder à leurs achats. Plus que le temps passe, plus rare est le radioamateur qui prend le temps de construire ses bâtis d'antennes et encore plus rares ceux qui prennent le temps de comprendre la théorie derrière la conception des antennes. Il m'arrive souvent d'entendre parler de performance d'une antenne comparativement à une autre, des numéros de modèles comparativement à d’autres et le nombre de débits de gain. Tous les radioamateurs connaissent les spécifications d'antennes et leur taille, des experts. Par contre la majorité d'entre eux ne peuvent pas me dire la différence entre le gain Dbi - Dbd et l'angle de radiation. Rares sont ceux qui peuvent me répondre à de simples questions telles le facteur Q ou de pourcentage d'efficacité. Ce sont pourtant des facteurs déterminants dans un choix d'antennes du point de vue performance, le comportement électromagnétique d'une antenne.
Voici donc un petit guide d'achat afin de vous assurer de bien choisir le niveau de performance voulu. Je sais que la taille physique de l'antenne convoitée est un élément déterminant qui nous aide à choisir, ainsi que le gain. Par contre, aucun fabricant n'a encore réussi à réinventer la théorie que règne au niveau scientifique, telle la loi d'Ohm. Dites-vous une chose, une certitude scientifique, une antenne de taille réduite est pratique mais ne sera jamais aussi efficace qu'une antenne pleine longueur.
Une antenne de taille réduite sera toujours un compromis. Essayez de remplacer une antenne qui a une longueur physique de 40 pieds par une autre de 6 pieds tout en maintenant le niveau de performance de tous les points de vue. Les fabricants ne font que réduire la taille physique et maintenir la taille électrique. Pour ce faire, ils bobinent un fil ou utilisent un condensateur, ce qui a pour effet d'augmenter les pertes inductives. Cette perte inductive est associée à la grande perte dans la bobine (facteur Q), ce qui sacrifie aussi la largeur de bande.

Antennes

Accueil